"Ouest France" raconte les caprices de Yann Moix lors de son passage à Rennes : "On s’est étonné que sa tête passe encore la porte"

L'écrivain et chroniqueur était à Rennes ce mardi 12 mars, pour une conférence organisée avec Ouest France. Un déplacement qui a tourné au vinaigre à cause... d'une bouteille d'eau.

La Bretagne ne gardera pas un souvenir impérissable du passage éclair de Yann Moix. Ce mardi 12 mars, l'écrivain et chroniqueur était à Rennes pour une rencontre publique organisée avec Ouest France, à l'occasion de la sortie de son nouveau livre Rompre. Problème : les choses ne se sont pas vraiment passées comme prévu, la faute à "une bouteille d'eau", comme l'explique le quotidien régional ce mercredi 13 mars.

À lire aussi
Maître Gims et Yann Moix s'affrontent dans ONPC

"Dans la rue, il fulmine : 'Je demande un verre d’eau, on m’envoie à l’étage dans les toilettes boire au robinet. Comme un clébard !'", dénonce d'entrée le billet d'humeur à l'adresse du polémiste, publié conjointement sur le site et dans l'édition papier de Ouest France. Mais nos confrères l'assurent : des bouteilles d'eau étaient pourtant bien à disposition de Yann Moix : "Sérieux ? Vous nous voyez accueillir Yann Moix, écrivain, chroniqueur et réalisateur, à l’espace Ouest-France et ne pas lui prêter de considération ? À l’étage, il y avait des bouteilles d’eau et la bibliothèque où on reçoit les personnalités. Yann Moix n’a pas attendu de le savoir. Il a disparu."

"Je reviens, je fais la conférence et je me casse" 

Dans la salle, 130 personnes l'attendent impatiemment, mais lui ne daigne manifestement pas revenir. Et quand (enfin) le revoilà, ses intentions sont claires : "Je reviens, je fais la conférence et je me casse."

"Il fulminait (...) Pour expliquer son retard, il a redit qu’il avait été maltraité", précise plus loin le billet. "Pendant une petite heure, Yann Moix a répondu aux Rennais. Puis il s’est cassé, comme il dit. On s’est étonné que sa tête passe encore la porte." Décidément, Yann Moix empile les polémiques ces dernières semaines...

Related:

 
Post a Reply