Une étudiante gagne un prix grâce à une chaise pour empêcher les hommes de s'adonner au "manspreading"

Laila Laurel, une étudiante britannique de 23 ans, a imaginé un siège qui pourrait mettre fin au problème du "manspreading". Sa création lui a valu de remporter un prix national de design.

Le "manspreading" va-t-il disparaître de notre quotidien ? C'est en tout cas le souhait de Laila Laurel, une étudiante de 23 ans dont la création a retenu l'attention de nombreux médias britanniques ces derniers jours, parmi lesquels le Daily Mail ou The Sun.

La jeune femme, originaire de Norwich (sud-est de l'Angleterre) et tout récemment diplômée en conception 3D et artisanat à l'université de Brighton, a imaginé un siège capable d'empêcher les hommes d'écarter les jambes et d'empiéter sur l'espace personnel des autres. Et le système est on ne peut plus simple. Deux morceaux de bois placés sur les côtés de la chaise et le tour est joué : la personne assise ne peut plus écarter les jambes au-delà d'un certain angle.

"Avec ma chaise, j’espérais attirer l’attention sur l’acte de s’asseoir"

Une idée qui a valu à Laila de remporter le New Designers Belmond Award 2019, un prix national britannique destiné aux jeunes designers. Dans un communiqué diffusé sur le site de son université, la jeune femme explique l'origine de sa création : "Cela vient de ma propre expérience d'hommes empiétant sur mon espace personnel en public (...) Avec ma chaise, j’espérais attirer l’attention sur l’acte de s’asseoir pour les hommes et pour les femmes et lancer la discussion à ce sujet."

Le jury du concours juge le travail de l'étudiante comme "une conception audacieuse et pragmatique, explorant le rôle important du design d’informer sur les questions de l’espace, du comportement des personnes et sur la société d’aujourd’hui". Pour ce même concours, Laila a également inventé une chaise destinée aux femmes, qui encourage les personnes assises à garder les jambes écartées, comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d'article.

À lire aussi
Billet de 50 euros sur le pare-brise : attention à l'arnaque

Le manspreading, un phénomène récent

Si vous n'êtes pas familier avec ce terme, le "manspreading", qui signifie littéralement "l’étalement des hommes", est utilisé depuis quelques années pour dénoncer les hommes qui écartent leurs jambes à l'excès lorsqu'ils sont assis dans des lieux publics, notamment les transports en commun, ne laissant que très peu de place aux personnes souhaitant s'installer sur un siège voisin. Le phénomène a pris une telle ampleur que le mot a fait son entrée au "Oxford English Dictionnary" en 2015.

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week