Les effets alarmants d'une seule canette de soda par jour sur votre organisme

Une étude menée par l'Inserm et dévoilée ce mercredi par Le Parisien révèle les effets néfastes d'une seule canette de soda par jour sur notre organisme, et plus particulièrement le foie.

Mauvaise nouvelle pour les adeptes de Coca-Cola, Fanta, Pepsi, Sprite et autres Orangina. D'après une étude de l'Inserm présentée ce jeudi à la conférence internationale sur le foie à Paris et dévoilée quelques heures plus tôt, ce mercredi 10 juillet par Le Parisien, le simple fait de boire une canette de soda de 33 cl chaque jour peut mettre votre foie en danger.

33 cl par jour, c'est déjà trop pour votre foie 

Ce n'est certes pas la première fois que les méfaits du soda sur l'organisme sont pointés du doigt par le corps médical, mais ces recherches apportent un nouvel éclairage alarmant : la consommation de 33 cl par jour, soit l'équivalent d'une canette, suffirait à provoquer des effets néfastes sur le foie.

La faute à la quantité colossale de sucre que ces canettes renferment, en moyenne 6 morceaux comme le rappelle le reportage du 12.45 de M6 dont vous pouvez retrouver des extraits dans notre vidéo en tête d'article.

"Beaucoup de Français en boivent tous les jours. Ils savent qu’elles favorisent l’obésité et le diabète, mais ils ne pensent jamais au foie", a expliqué au Parisien Lawrence Serfaty, professeur au CHU de Strasbourg à l'origine du congrès.

À lire aussi
Pourquoi les gauchers ont droit à une journée internationale ce 13 août ?

La "Maladie du foie" touche 20% des Français 

Et c'est d'ailleurs à cela que doit servir la conférence internationale sur le foie qui se tient ce jeudi à Paris : sensibiliser l'opinion sur ce que l'on appelle la "maladie du soda", ou "maladie du foie gras humain", dont a notamment souffert le chroniqueur de Canal + Pierre Ménès. Comme le rappelle Le Parisien, près de 20% des Français souffrent de cette maladie et ont le foie qui se gorge de graisse sans s'en rendre compte.

Surnommée "Nash", la maladie du foie est notamment liée au surpoids et à l'obésité, et peut à terme évoluer en cirrhose ou cancer. Elle est devenue la première cause de transplantation du foie aux Etats-Unis. "L'organisme n'a pas besoin d'autant de sucre. Comme il est liquide, il est très facilement assimilé par l'intestin. Il rencontre ensuite le foie qui transforme ce sucre en graisse, c'est là le risque", a expliqué au Parisien Dominique Lannes, hépato-gastroentérologue à Paris et auteur de Nash : la maladie de la malbouffe.

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week