Ils volent un pont en métal de 53 tonnes... sans laisser la moindre trace

L'identité des voleurs n'est toujours pas connue.

Arsène Lupin n'a qu'à bien se tenir. En Russie, dans la région arctique de Mourmansk, non loin de la frontière avec la Finlande, de sérieux concurrents pourraient bien faire de l'ombre au plus célèbre des cambrioleurs. Fin mai, ces derniers ont réussi à dérober un pont en métal pesant pas moins de 53 tonnes, le tout sans laisser la moindre trace.

À lire aussi
Russie : Une femme blesse le crocodile d'un cirque en tombant dessus

Pourtant, la piste du vol a d'abord été écartée par les autorités locales, qui ont finalement fait machine arrière et privilégient désormais cette thèse, au même titre que les riverains. Les enquêteurs pensent que les voleurs ont commis cet acte pour collecter et revendre de la ferraille en grande quantité.

Le vol de pont, une habitude russe 

Comme le montrent des clichés du pont pris quelques jours avant le vol, le 16 mai dernier, et diffusés sur le réseau social russe VKontakte, les voleurs, dont l'identité n'est pas encore connue, auraient détaché la partie centrale du pont avant de la laisser tomber dans le fleuve situé plus bas, afin de le transporter plus facilement.

Comme l'explique CNews, ce n'est d'ailleurs pas la première fois que les autorités russes ont à faire à un tel larcin. En 2008, la police avait déjà pris en chasse des voleurs de ferraille, qui venaient de dérober un pont de 200 tonnes en pleine nuit.

Related:

 
Post a Reply