Suisse : des prostituées apprennent à se servir de défibrillateurs

Lugano, Suisse – Afin d’éviter que des clients décèdent d'un problème cardiaque dans leur établissement, des propriétaires de maisons closes ont décidé de former les prostituées à utiliser un défibrillateur.

Les propriétaires de maisons closes expliquent que la présence de défibrillateurs dans leur établissement est essentielle, leurs clients étant souvent âgés. Le dernier cas de décès dans un établissement de ce genre est celui d'un retraité qui avait décidé de s'offrir du bon temps à l'aide de médicaments contre l'impuissance.

De plus, plusieurs arrêts cardiaques ont eu lieu dans le secteur, voilà pourquoi les prostituées ont appris à se servir d'un défibrillateur. Un propriétaire de maison close explique : "Avoir des clients qui meurent chez vous n'est pas réellement une bonne publicité". 

À lire aussi
Elle transforme complètement son corps grâce à deux petits changements

La région de Lugano qui se situe près de la frontière italienne, comprend 38 sex-clubs et maisons closes et 80% des clients de ces établissement seraient des Italiens.

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week