Il appelle la police par erreur, qui retrouve une centaine d'armes à son domicile

Une erreur de numéro qui se termine devant le tribunal. 

Une erreur bête

C'est au Canada, la semaine dernière, qu'un homme a commis une erreur qu'il risque de regretter pour les semaines, mois, voire peut-être même les années à venir. 

L'homme en question, âgé de 73 ans, s'est trompé d'un tout petit numéro, et a donc composé le numéro des forces de l'ordre, au lieu de celui des pages blanches. 

C'est donc en composant le 911 à la place du 411, que le Canadien s'est retrouvé au téléphone avec un officier de police. Malgré le fait qu'il ait expliqué son erreur, la police s'est tout de même déplacé. 

Une centaine d'armes 

À lire aussi
Leopard Allemand 2 : La démonstration de puissance du tank le plus efficace du monde

En arrivant sur les lieux, la police fédérale a trouvé pas moins de 94 fusils, mais également six pistolets. Une découverte étonnante, dont l'homme en question se serait bien passé. 

Les armes étaient détenues légalement, cependant, elles n'étaient pas entreposées de façon légale, c'est-à-dire dans un casier verrouillé. 

C'est donc pour cette raison que l'homme a été arrêté, et a vu ses armes êtres confisqués. Une erreur qu'il ne risque pas d'oublier de sitôt. 

Related:

 
Post a Reply