Siri, Alexa, Cortana : vos assistants vocaux sont-ils sexistes ?

Une étude qui met en avant les facteurs sexistes dans les assistants vocaux. 

Dans un récent rapport, l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), s'est intéressée aux assistants vocaux, et au fait qu'ils puissent renvoyer une mauvaise image des femmes. L'UNESCO s'est exprimée concernant le choix des entreprises de préférer une assistance vocale avec une voix féminine. Des propos relayés par le journal Le Monde : "Pour justifier la décision de fabriquer des assistants vocaux féminins, les entreprises comme Amazon et Apple ont cité des travaux de recherche démontrant que les gens préfèrent une voix féminine à une voix masculine. Les gens aiment entendre une voix masculine quand elle donne des ordres, et une voix féminine quand elle est là pour aider".

À lire aussi
Meghan et Harry : les folles interdictions imposées à leurs voisins

C'est donc car les utilisateurs de ces assistances n'aimeraient pas recevoir des ordres de la part d'une femme, que les entreprises privilégient des assistances féminines pour des conseils, et masculines pour des ordres. Le rapport met également en lumière le fait que les assistances vocales féminines répondent aux agressions verbales des utilisateurs par des propos pouvant être assimilés à de la drague, ce qui pourrait induire certains à penser, à tort, que les femmes aiment être insultées. 

Le but ultime de ce rapport est donc de mettre en avant le fait que les assistants vocaux peuvent être des facteurs de sexisme. 

Related:

 
Post a Reply