Pollution : comment la France veut-elle faire la guerre au plastique ?

Le gouvernement a annoncé vouloir mettre en place un système de "bonus-malus" dès 2019 pour recycler efficacement le plastique. 

"Demain, quand il y aura le choix entre deux bouteilles, l'une fabriquée en plastique recyclé et l'autre non, la première sera moins chère" a annoncé Brune Poirson, secrétaire d'État à la Transition écologique solidaire dans un entretien accordé au Journal du dimanche (JDD) le 12 août 2018. Ce système de "bonus-malus" sur les produits en plastique sera mis en place à partir de 2019 et pourra aller jusqu'à 10% de leur prix. Brune Poirson ne précise tout de même pas dans quelle proportion le dispositif abaisserait le coût des objets en plastique recyclé et relèverait celui des autres.  

À lire aussi
Des bottes en sacs plastiques recyclés

Une promesse de campagne d'Emmanuel Macron  

Le président Emmanuel Macron avait promis d'arriver à 100% de recyclage plastique d'ici 2025 lors de sa campagne. De plus, une consigne sur le plastique, évoquée en début d'année 2018, devrait être elle aussi mise en place. Ainsi, une caution sera associée à un emballage, que le consommateur payera à l'achat du produit et récupérera sous forme monétaire ou de bon d'achat en le restituant. "On espère que les industriels joueront le jeu pour que les consommateurs ne soient pas directement pénalisés" a déclaré Flore Berlingen, directrice de l'association Zéro Waste France. Actuellement en France, seul un quart des emballages en plastique sont recyclés selon une étude publiée en mars dernier par 60 Millions de consommateurs.  

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week