Obsèques de Philippe Gildas : la vilaine blague d'Antoine de Caunes à José Garcia qui a fait rire tout le monde

Antoine de Caunes a joué un bien mauvais tour à son acolyte José Garcia lors des obsèques de Philippe Gildas, ce lundi 5 novembre.

Plus de 17 ans après la fin de Nulle Part Ailleurs, Antoine de Caunes et José Garcia n'ont manifestement rien perdu de leur complicité. Ce lundi 5 novembre, les deux acolytes se sont retrouvés au cimetière du Père-Lachaise (Paris 20e), où des centaines de personnes étaient rassemblées pour rendre un dernier hommage à Philippe Gildas, décédé le 28 octobre dernier à l'âge de 82 ans. L'occasion pour De Caunes de jouer un bien mauvais tour à son partenaire de toujours...

À lire aussi
La météo du Grand Journal : Philippe Gildas remplace Doria Tillier

C'est l’écrivain et scénariste Laurent Chalumeau, anciennement auteur de sketches pour le duo, qui raconte l'anecdote sur son compte Instagram ce mardi 6 novembre. "Antoine de Caunes fait croire à José Garcia que Maryse (l’épouse de Philippe Gildas, Ndlr) avait souhaité un dress code tout en blanc pour le dernier au revoir à Philippe. José (et sa délicieuse femme Isabelle Doval, innocent dommage collatéral) se sont donc pointés tout de blanc vêtus, à l’exception de leurs manteaux, comme à une pool party dans la villa d’Eddy Barclay à Saint Trop’. Quelle ne fut pas leur déconvenue en découvrant qu’ils étaient évidemment les seuls à qui cette instruction avait été communiquée", s'amuse-t-il.

"José a juré de se venger"

"Comptez sur moi pour ne rien avoir épargné à José: Tu cherches Collaro? Il est là bas, avec Carlos. ils t’attendent pour la pétanque et le pastis. etc. Maryse était hilare. même Philippe, dans sa boite avant qu’on ne la brûle, était mort de rire. José a juré de se venger. à suivre, donc...", conclut son post.

Sur Twitter, José Garcia, qui apparait effectivement un brin gêné dans son ensemble blanc sur les photos de la cérémonie, a évoqué la blague, et confirmé s'être "fait avoir" par son compère. Ce dernier a d'ailleurs justifié sa blague d'un simple "J'assume", tweeté sur le réseau social.

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week