La phobie de Brigitte Macron qui pourrait la déranger pendant le quinquennat

Il y a des phobies qu'il ne faut pas avoir quand on est femme de président. Malheureusement, Brigitte Macron souffre d'une peur très commune, qui doit bien la gêner.

La première dame aime être aux côtés de son mari, et s'est montrée plus d'une fois comme son premier soutien pendant la campagne d'Emmanuel Macron.

Cependant, depuis l'élection de son mari, nous ne l'avons pas vue en Allemagne, ni même au Mali par exemple. Pourquoi était-elle absente lors de ces deux déplacements ?

La peur de Brigitte Macron

Brigitte Macron est une aérodromophobique, cela signifie qu'elle a la phobie de l'avion. Une peur qui n'est pas rare, car elle touche 10% des passagers.

Dans son ouvrage Les coulisses d'une victoire, François-Xavier Bourmaud écrit :

"Voyager à côté d'elle dans les airs, c'est l'assurance d'arriver avec la main broyée, s'amuse un conseiller du candidat qui a vécu l'expérience."

Si cela amuse certaines personnes, cela est loin d'être évident pour Brigitte Macron. Mais que la première dame se rassure, il est possible de lutter contre cette peur.

Comment vaincre sa phobie ?

Selon les experts, il est possible de vivre, ou plutôt d'accepter sa phobie. Mais pour cela, plusieurs étapes sont nécessaires. Tout d'abord, il faut comprendre cette peur comme l'a expliqué l'auteure, Marie-Claude Dentan, à Ouest-France :

"La peur de l'avion est avant tout une peur de l'inconnu."
À lire aussi
Les 29 personnalités les plus détestées des Français

Une fois la cause de la peur identifiée, celle qui a travaillé au centre antistress d'Air France conseille aux personnes phobiques d'embarquer à bord d'un simulateur de vol. Cela a pour but de les rassurer.

Autres étapes : travailler sa respiration afin de mieux contrôler le cerveau pour éviter une éventuelle crise de panique. Si vous êtes phobique et que vous prévoyez un voyage, faites le maximum pour vous détendre et passer une bonne nuit de sommeil (allez faire un jogging par exemple pour vous défouler).

Enfin, pensez à prévenir le personnel de bord lorsque vous embarquez. Ces professionnels pourront vous aider, vous rassurer et vous trouver une place à laquelle vous vous sentirez plus en sécurité (côté couloir par exemple pour que vous soyez l'un des premiers à être évacué en cas d'urgence).

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week