Isabelle Balkany raconte sa première visite à son mari en prison (VIDEO)

Pour la première fois, Isabelle Balkany a pu se rendre au parloir de la prison de la Santé et parler avec son mari Patrick, condamné à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale et détenu depuis vendredi.

Quatre jours après l’incarcération de Patrick Balkany consécutive à sa condamnation avec mandat de dépôt, son épouse Isabelle Balkany a été autorisée à faire sa première visite à la prison de la Santé ce mardi 17 septembre. Auprès du Parisien, celle qui assure “l’intérim” à la mairie de Levallois en dépit de sa condamnation a raconté ses retrouvailles avec son mari. 

"Il souffre énormément"

"Nous étions dans le même état émotionnel que lors d'un premier rendez-vous" raconte Isabelle Balkany. "Il est très fatigué et souffre énormément de son dos mais il est médicalement très suivi et je l’ai trouvé égal à lui-même: serein et déterminé. Il explique que le plus difficile c’est le bruit, jour et nuit, mais que l’administration pénitentiaire est bienveillante et adorable", ajoute l’actuelle maire de la ville des Hauts-de-Seine.  "Je tremblais comme une feuille. Il ne parle pas de la cellule, la seule chose qu’il m’a dit, c’est que la bouffe était immonde, que surtout c’était froid. Ce matin, par exemple, il a eu un steak et des pâtes glacés. Il a dit : je fous direct à la poubelle. Le pain est immonde."

À lire aussi
Patrick Balkany a bien cru être libéré de prison... mais c'était une erreur du greffe

Des conditions de détention bien spécifiques

Mis à part ces quelques soucis alimentaires, nous en savons également plus sur les conditions de détention de Patrick Balkany, placé dans une section pour "détenus vulnérables". Selon Le Parisien, l'ancien maire disposerait de plusieurs avantages: une cellule individuelle de 9m2, un lit, des plaques chauffantes, une douche, des toilettes, un téléphone avec accès à 4 numéros, et une télévision.

Une nouvelle visite ce dimanche

Le couple de Levallois-Perret devrait de nouveau se retrouver ce dimanche pour 45 minutes au parloir, précise Le Parisien. En attendant, le couple peut compter sur le soutien sans faille des Levalloisiens. D’ailleurs, Patrick Balkany "reçoit déjà du courrier de toute la France" affirme sa femme. 

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week