Ninja Warrior : un candidat balance sur l'émission et son "expérience catastrophique"

Lorenzi Dos Santos n'a pas du tout apprécié son passage dans Ninja Warrior, et n'a pas hésité à le faire savoir.

C'est devenu LE rendez-vous immanquable du vendredi soir pour plusieurs millions de Français. La saison 2 de Ninja Warrior cartonne dans l'Hexagone, et ferait presque l'unanimité.

Mais la réussite du programme se trouve entachée par le gros coup de gueule poussé par Lorenzi Dos Santos, un candidat qui s'est essayé au vertigineux parcours lors d'un tournage à Cannes. Sur son compte Facebook, le jeune homme raconte sa déception face à une expérience qu'il n'a pas hésité à qualifier de "catastrophique". Premier reproche : la prise en charge des déplacements par la prod', quasi inexistante. "Ne pensez pas aux navettes soit disant prévues pour vous emmener. Il y en a 3 de 6 places pour 60 candi­dats… Démer­dez-vous !", explique-t-il, précisant que lui et son groupe avaient été laissés à l'abandon à la gare, sans aucun billet de train. 

À lire aussi
Quand l'escalade devient érotique

"Les casteuses ont compris que mon point sensible était ma famille" 

"Sur place, les candi­dats qui inté­res­saient suffi­sam­ment la produc­tion avaient la chance d'être guidés pour le tour­nage de leur portrait", poursuit le jeune homme. "les profils qui inté­ressent la prod’ ont la chance de passer rapi­de­ment vers 19:00 sur le parcours". Et lui n'est passé qu'à 4h30 du matin, et ceci pour une bonne raison.

"Lors du casting, les casteuses ont compris que mon point sensible était ma famille notam­ment ma mère à qui je ne parle plus depuis des années. Il me sera demandé lour­de­ment et de façon insis­tante qu'il serait génial de faire nos retrou­vailles durant l'émis­sion. Chose que je refuse, en finis­sant par gueu­ler."

Dernier point noir : le parcours se situant en bord de mer, les obstacles sont en permanence trempés et donc glissants. Lorenzi a donc chuté dès le premier d'entre eux, avant que la prod' ne lui demande de plier bagage sur le champ, lui laissant le soin de régler les taxes relatives à son hébergement. Sympa...

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week