Un homme mord le serpent qui l'avait attaqué, ils décèdent tous les deux

La victime, un Indien âgé de 60 ans, a succombé à ses blessures quelques heures après cette confrontation mortelle. Il avait été évacué en urgence vers un centre hospitalier.

L'incident s'est déroulé dans un village situé dans l'état de Gujarat, à l'ouest de l'Inde. Comme le rapporte la presse locale, citée par plusieurs médias français parmi lesquels 20Minutes et CNews, Parvat Gala Baria, un homme âgé de 60 ans, est décédé suite à son face à face mortel avec un serpent. Attaqué par le reptile, le sexagénaire s'est vengé en le mordant en retour, avant de décéder quelques heures plus tard des suites de ses blessures.

"Les autres personnes se sont enfuies, lui est resté"

À lire aussi
Leopard Allemand 2 : La démonstration de puissance du tank le plus efficace du monde

D'après le site d'info local News18, les faits remontent au 14 juillet dernier. Interrogé par une chaîne de télévision locale, le chef du village raconte le déroulé de l'incident : "Parvat Gala Baria se trouvait près d'un endroit où le maïs était chargé dans un camion. C'est alors qu'un serpent en est sorti. Et tandis que les autres personnes se sont enfuies, lui est resté, affirmant qu'il avait déjà attrapé des serpents."

"Il a attrapé le serpent qui a riposté en le mordant aux mains et au visage. Parvat l'a mordu en retour et a tué le serpent", conclut le chef de village. Mais cet acte de bravoure n'aura pas aidé l'homme de 60 ans. Transporté en urgence dans le centre hospitalier le plus proche, ce dernier a fini par succomber à ses blessures quelques heures plus tard.

Le serpent, un animal qui ne vous veut pas que du bien 

L'occasion de rappeler que le serpent n'est que très rarement le meilleur ami de l'homme. Selon des statistiques datant de 2015, il s'agit même de la cinquième espèce la plus dangereuse pour l'humain (50 000 morts/an), après les ascaris (un parasite intestinal minuscule, qui fait 60 000 morts par an), les escargots d'eau douce (100 000 morts/an), le moustique (725 000 morts/an) et... L'homme lui-même ("seulement" 475 000 morts/an).

Related:

 
Post a Reply