Laura Smet est très remontée contre un chroniqueur de TPMP

Le jeudi 11 octobre, Bernard Montiel a révélé dans Touche pas à mon poste que Laura Smet l’avait appelé suite aux propos peu élogieux de Jean-Michel Maire à son égard. L’ex-animateur de TF1 a expliqué que la fille de Johnny est "tombée des nues" en découvrant les critiques du chroniqueur.

Jean-Michel Maire n’a pas mâché ses mots pour donner son avis sur les négociations autour de l’héritage de Johnny Hallyday et l’accord en passe d’être conclu entre Laeticia, Laura et David. Le chroniqueur a notamment expliqué sur le plateau de Touche pas à mon poste qu’il estimait que les intérêts de la fille du Taulier dans cette affaire étaient purement financiers.

À lire aussi
Nathalie Baye : 6 mois après la mort de Johnny Hallyday, elle partage deux photos très étranges

"Elle nous faisait croire que c'était seulement une question de principe, qu'elle voulait avoir un droit de regard sur l'héritage artistique de Johnny […] Et dès qu'on commence à parler de transaction financière, de partage de la fameuse maison de Marnes-la-Coquette, tout de suite ça y est le ciel s'embellit. Il n'y a plus de nuages du tout, ça y est maintenant on est copains comme cochons. C'est d'une hypocrisie totale…" a en effet déclaré l’ancien reporter guerre, s’attirant immédiatement les foudres de Bernard Montiel. Proche de la comédienne, l’animateur a rétorqué qu’il ne s’agissait pas de "la réalité". "Ce n'est pas qu'une question de fric. Évidemment qu'il y en a un tout petit peu, mais la vraie question, c'est sur le droit moral des œuvres de son père" a-t-il précisé. 

Le jeudi 11 octobre, Bernard Montiel a expliqué à Cyril Hanouna et son équipe que Laura Smet l’avait contacté à la suite de son échange avec Jean-Michel Maire. La fille de Johnny Hallyday lui a fait savoir qu’elle n’avait jusque-là jamais entendu parler du journaliste. "Elle m'a appelé, elle ne savait même pas qui c'était. Elle m'a dit : 'Qui c'est ce mec qui a dit ça ? Pourquoi il a dit ça ?' Elle tombe des nues"  a en effet raconté le chroniqueur. Il a également tenu à préciser qu’elle n’avait absolument pas besoin de l’héritage de son père "pour vivre". Pour tenter de calmer le jeu, Bernard Montiel a également tenu à rassurer son collègue en dédramatisant la situation, quelque peu vexante pour Jean-Michel Maire.

Related:

 
Post a Reply