Jonathann Daval nie le meurtre de sa femme et évoque "un complot familial"

Un rebondissement vient d'avoir lieu dans l'enquête sur la mort d'Alexia Daval. Lors de sa dernière audition organisée le 27 juin dernier, Jonathann Daval, le mari de la victime qui avouait l'avoir tuée le 30 janvier dernier, est revenu sur sa version des faits.

Jonathan Daval a en effet évoqué "un complot familial" et affirmé que son beau-frère Grégory Gay serait responsable de la mort de son épouse et aurait brûlé le corps. D'après Jonathann Daval, les proches d'Alexia seraient impliqués dans l'affaire et auraient fait un pacte pour dissimuler le décès de la jeune femme. Jonathann Daval aurait également affirmé au juge qu'il n'aurait pas assisté au meurtre de son épouse.

Grégory Gay "dément formellement" 

Maître Jean-Marc Florand, avocat d'Isabelle et Jean-Marc Fouillot, les parents d'Alexia, a déclaré à propos de cette nouvelle version des faits : "Jonathann a été plus long, dans ses déclarations, mais celles-ci ne collent pas davantage que les précédentes". Il assure également que les parents de la victime "se sont montrés stoïques et courageux" face aux récentes déclarations de Jonathann Daval. Grégory Gay, qui n'a jamais été suspecté par les enquêteurs, "dément formellement" toute implication dans le meurtre de sa belle-soeur.

Jonathann Daval est actuellement incarcéré dans une unité de psychiatrie, en raison de sa fragilité psychologique et son état de santé physique précaire. Selon une source de l'AFP, les enquêteurs ne seraient pas convaincus par le changement de témoignage de l'informaticien de 34 ans

Related:

 
Post a Reply