Cauchemar en cuisine : L'enorme coup de gueule de Philippe Etchebest contre une restauratrice

On le sait, quand Philippe Etchebest n'est pas content, il sait se faire entendre. La preuve avec Chantal, une restauratrice un peu récalcitrante qui a goûté à sa façon à la cuisine relevée du chef !

Mercredi 18 janvier, les téléspectateurs de "Cauchemar en cuisine" sur M6 ont pu constater que l'émission n'avait jamais aussi bien porté son nom. En effet, Chantal, une restauratrice à la tête de l'établissement "l'Auberge de la Venise verte" à Arçais dans les Deux-Sèvres, s'est fait plus que malmener par l'intransigeant Philippe Etchebest.

"La méthode Philippe Etche­best, c'est deux tartes dans la figure" 

En difficulté avec leur restaurant, Chantal et son mari avaient fait appel au juré de Top Chef pour tenter de sauver leur affaire. Mais ces derniers ne s'attendaient peut-être pas à être aussi secoués. Comme dans cette séquence, où Chantal, occupée à essuyer sa vaisselle au lieu d'aller voir ses clients en salle, s'est fait violemment enguirlander par Philippe Etchebest. "La méthode Philippe Etche­best, c'est deux tartes dans la figure et un coup de pied au cul pour vous faire avan­cer. Sa venue a été un véritable élec­tro­choc", explique la restauratrice au journal Le Courrier de l'Ouest.

À lire aussi
Top 20 des plus beaux lieux abandonnés dans le monde

Mais les gros coups de gueule du meilleur ouvrier de France ont fini par payer. Aujourd'hui, les responsables de "l'Auberge de la Venise verte" le reconnaissent, leur établissement a littéralement été sauvé par les méthodes explosives du chef.

"Il m'a ouvert les yeux. Je ne m'en rendais pas compte, mais je ronchonnais beaucoup et ça gangrénait l'équipe", avoue Chantal, qui selon son équipe a tout de même "dégusté" au cours de son séjour avec le redoutable cuisinier.   

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week