La consommation de drogue des adultes dépasse de loin celle des jeunes

Une étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies. 

"Toutes les générations disent que celle d'après fait n'importe quoi (cliché)". Cette citation extraite du titre phare Basique, du troisième album d'Orelsan est criante de vérité. Peu importe nos agissements, nous avons tendance à voir d'un mauvais oeil ceux de la nouvelle génération, en invoquant divers arguments, qu'ils soient justifiés ou non. Lorsque l'on en vient à la consommation de drogue, ce sont souvent les "jeunes" qui sont pointés du doigt. Cependant, une récente étude de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies démontre que la consommation de drogue des 26-34 ans dépasse celle des plus jeunes. 

À lire aussi
Des tatoueurs professionnels donnent leur avis sur les tatouages des stars (et c'est violent)

En effet, malgré le fait que l'adolescence soit la période de tous les dangers, les jeunes tendent à réduire leur consommation de drogue, ainsi que celle d'alcool. En effet, selon nos confrères de BFMTV, les jeunes tendent à moins se droguer. La part des adolescents de 17 ans n'ayant jamais bu a triplé sur les 15 dernières années. Selon la même étude, la consommation de cocaïne est en augmentation toujours dans la tranche des 26-34 ans. 

 

 

 

Related:

 
Post a Reply