Le tweet ultra homophobe d'une ancienne élue, adhérente LREM, contre Kelly Vedovelli et Agathe Auproux choque les internautes

Agnes Cerighelli, une élue des Yvelines et adhérente LREM, a choqué les internautes en postant un tweet ultra homophobe à l'encontre du "baiser de retrouvailles" entre Kelly Vedovelli et Agathe Auproux dans l'émission Touche pas à mon poste.

Elle n'en est pas à son premier coup. L'élue des Yvelines Agnes Cerighelli n'a pas hésité à réagir au baiser langoureux entre deux chroniqueuses de l'émission Touche pas à mon poste sur C8, Kelly Vedovelli et Agathe Auproux. Et comme toujours, elle a posté un tweet homophobe chargé de haine, qui a fait réagir de nombreux internautes.

Un baiser façon Madonna/Britney

Pour rappel, lors de la reprise de l'émission Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna, animateur et producteur de l'émission, avait organisé "des retrouvailles" entre les deux chroniqueuses (qui ne s'apprécient pas outre mesure) sous la forme d'une danse qui se terminait façon Madonna/Britney par un langoureux baiser. Cette séquence, pleine de second degré et porteuse de bonnes valeurs a fait réagir sur les réseaux sociaux, et n'a visiblement pas enchanté tout le monde.

Baiser entre Kelly Vedovelli et Agathe Auproux - C8
Baiser entre Madonna et Britney Spears - LeFigaro

"En raison du délit de diffamation publique à raison de l’orientation sexuelle, rien désormais n’est critiquable. Tout acte homosexuel peut être montré à la TV devant les enfants. La propagande LGBT se poursuit en toute licité sur toutes les chaînes françaises. Honteux ! #TPMP" a-t-elle tweeté.

Agnes Cerighelli, conseillère municipale dans la ville de Saint-Germain-en-Layea dénoncé ce qu'elle appelle une "propagande LGBT" et accusé les chaînes de télévision de "propager des scènes homosexuelles". Multirécidiviste, cette élue de la majorité s'était déjà attiré les foudres de twitter après de nombreux tweet homophobes et offensants à l'égard de la communauté LGBTQIA+ dont celui-ci qui lui avait valu un procès qui aura bientôt lieu.

"J'assume tous mes tweets, insiste encore Agnès Cerighelli. Mais cette campagne de dénigrement à mon égard est difficile à vivre et, même si je suis courageuse et attachée à ma liberté d'opinion, c'est très difficile. Je vais peut-être arrêter de poster sur Twitter pendant quelque temps." avait-elle confié au Parisien. On espère qu'elle tiendra parole.

Related:

 
Post a Reply