Google : un cadre de l'entreprise prédit la "fin de l'humanité" pour 2045

Pour une fois, ce n'est pas une théorie conspirationniste qui prévoit la fin de notre espèce, mais bien le géant Google. Une théorie apocalyptique qui n'a rien de rassurant...

C'est même un cadre de Google, le chef de l'ingénierie de l'entreprise plus exactement, qui fait cette prédiction. Ray Kurzweil a en effet suggéré que les intelligences artificielles des robots atteindraient le niveau de l'intelligence humaine d'ici 2029, un basculement qui "changera la nature de l'être humain elle-même."

À lire aussi
Une application anglaise offre 10 livres à toute personne dénonçant un stationnement irrégulier

Et ces "super intelligences artificielles" prévues par le cadre de Google devraient se développer entre 2029 et 2045. C'est d'ailleurs cette dernière année durant laquelle tout devrait basculer, comme il l'avait annoncé à la BBC.

"Pour l'instant, nous avons des IA qui sont suffisamment intelligentes pour faire quelques tâches, mais une percée devrait se produire au cours de la prochaine décennie."
"Une fois que l'IA sera capable de s'adapter et de se tourner vers une plus grande variété de tâches, le test de Turing sera réussi (...). La portion biologique de nos cerveaux ne disparaîtra pas, mais la partie non biologique sera plus puissante."

Pour information, le test de Turing est un test visant à mesurer la capacité de compréhension d'une machine face à l'intelligence humaine. Pour cela, l'appareil devra avoir une discussion avec un humain. Un échange qui sera lu par un "évaluateur" qui devra identifier la machine de l'Homme au bout de 5 minutes. S'il se trompe ou n'est pas capable de les différencier... alors le test de Turing est validé.

Pour le scientifique, d'ici 2029 les machines deviendront donc plus puissantes que le cerveau humain. Une prédiction qui sonne telle le scénario d'un film d'action futuriste.

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week