"Gilets jaunes" : quelles retombées économiques dans le pays ?

Actif depuis désormais plusieurs semaines, le mouvement des gilets jaunes impacte l'économie française. Voici comment.

Les manifestations des gilets jaunes ne passent pas inaperçues et ne laissent personne indifférent. Face à la pression, le Premier ministre Édouard Philippe a d'ailleurs annoncé la suspension pour six mois de trois mesures fiscales qui devaient entrer en vigueur le 1er janvier, dont la hausse des taxes sur le carburant.

Le carburant d'ailleurs, est au cœur des discussions dans l'ouest de la France. Et pour cause, en Bretagne et en Vendée, ce sont 75 stations-service qui affichent une pénurie totale de carburant à cause des barrages des gilets jaunes devant les dépôts pétroliers bretons. À cela, s'ajoute la peur des automobilistes, qui se ruent donc sur les pompes, créant la pénurie.

À lire aussi
"Gilets jaunes" : l'Egypte interdit leur vente par peur de contagion française

Tous les secteurs touchés

Autre conséquence du phénomène : l'économie. Ainsi, les dégâts commis lors des manifestations parisiennes vont coûter entre 3 et 4 millions d'euros, selon la mairie. "Nous sommes quasiment en état d’urgence économique", va même jusqu'à déclarer le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux. 

Cet impact "continu et sévère" sur l'économie comme le dit le ministre Bruno Le Maire se matérialise dans l'agroalimentaire. Les entreprises du secteur pourraient perdre jusqu'à 13,5 milliards d'euros, avec des conséquences "irréversibles" sur l'emploi, selon la fédération professionnelle. Le commerce est également touché. Les pertes enregistrées seraient déjà de 1 milliard d'euros.

Pareil du côté du tourisme, durement touché. "Les réservations sont en baisse de 40 à 50 %. Tous nos adhérents rapportent des vagues d’annulation, cela rappelle la situation après les attentats", explique ainsi Marcel Bénezet, président du Syndicat national des hôteliers restaurateurs cafetiers, au Parisien. Et tout cela risque de s'empirer si la situation actuelle continue.

Related:

 
Post a Reply