Gilets jaunes : Emmanuel Macron écourte ses vacances au ski après l'Acte 18

En vacances dans la station de ski de la Mongie, Emmanuel Macron a dû écourter son séjour suite aux violences en marge de l'Acte 18 des gilets jaunes.

Emmanuel Macron est arrivé à La Mongie, une station de ski des Hautes-Pyrénées, ce vendredi 15 mars, pour se "ressourcer" auprès de sa femme Brigitte Macron. Initialement, leur séjour à la montagne devait durer deux ou trois jours. Sauf que le président de la République a dû écourter ses vacances à cause des importants dégâts faits sur les Champs-Élysées par les casseurs en marge de l'Acte 18 des manifestations des gilets jaunes. Le Fouquet's a ainsi été saccagé et incendié.

À lire aussi
Gilets jaunes : la nouvelle phrase d'Emmanuel Macron qui énerve

Dans un communiqué de l'Élysée transmis à l'AFP, la présidence a indiqué que le chef de l'État rentrait ce samedi 16 mars au soir et qu'il se rendait ensuite à la cellule de crise au ministère de l'Intérieur aux alentours de 22h30.

Ce voyage à la montagne avait fait grincer des dents dans l'opposition. "Pendant que Paris brûle, Macron fait du ski et Castaner démontre encore son incompétence. Ce nouveau monde politique est effectivement une réalité : il n'y a jamais eu autant d'incompétence et de légèreté à la tête de la France", avait ainsi écrit Lydia Guirous, la porte-parole des Républicains, sur Twitter.

Related:

 
Post a Reply