Eurovision 2019 : l'Islande fait polémique avec des drapeaux pro-Palestine en Israël

À l'Eurovision 2019, les membres du groupe Hatari, qui représentait l'Islande, ont reçu une flopée de huées après avoir sorti des banderoles pro-palestiniennes en direct. Pour rappel, le concours de chant avait cette année lieu en Israël.

C'est l'un des moments forts de la soirée. Outre le passage du Français Bilal Hassani qui a interprété son tube "Roi" et la victoire de Duncan Laurence des Pays-Bas, l'Eurovision 2019 a été marquée par un court moment où l'on voit Hatari, le groupe candidat de l'Islande, déployer des écharpes pro-Palestine face aux caméras en fin d'émission.

À lire aussi
Parent et étudiant : comment vous en sortir avec votre mini budget ?

Ce passage a bien évidemment été diffusé en direct à la télévision, regardée par environ 200 millions de téléspectateurs. Sur place, à la Tel-Aviv Expo, les réactions ont été nombreuses. Le public les a ainsi rapidement et fortement hué.

Du côté de l'organisation israélienne, elle a tenté de faire confisquer ces banderoles pro-palestiniennes, comme l'a montré un membre du groupe Hatari sur son compte Twitter dans une vidéo. L'Islande a finalement terminé dixième de cette Eurovision, notamment devant la France, quatorzième.

Related:

 
Post a Reply