"Un idiot" : Donald Trump soupçonné de faire sombrer la Maison Blanche

Encore une attaque contre Donald Trump ! Cette fois-ci, elle provient de Bob Woodward, un journaliste qui publie un livre choc sur le président américain.

C'est un livre qui va encore faire beaucoup parler aux États-Unis, et ailleurs. Il s'agit d'une œuvre de Bob Woodward, le reporter qui avait sorti l'affaire du "Watergate" en 1974, un scandale qui avait conduit à la démission du président américain de l'époque, Richard Nixon.

Dans son livre "Fear : Trump in the White House" ("Peur : Trump à la Maison Blanche"), le journaliste s'attaque à Donald Trump. Quelques extraits du livre choc sont déjà sortis. On y retrouve, par exemple, une déclaration prêtée à John Kelly, chef de cabinet de Donald Trump, lors d'une réunion : "C'est un idiot. Il est inutile d’essayer de le convaincre de quoi que ce soit. Il a déraillé, on est chez les fous, je ne sais même pas ce que nous faisons là. C’est le pire boulot que j’aie jamais eu", aurait-il ainsi dit à propos du président. Des mots que John Kelly a immédiatement démenti.

À lire aussi
Trump élu nouveau président des États-Unis, Barack Obama passe son entretien d'embauche

"Un élève de CM2 ou de sixième"

Mais d'autres éléments du livre sont à charge contre Donald Trump. Avant un bombardement contre le régime syrien, Donald Trump se serait emporté contre Bachar Al-Assad dans une conversation téléphonique avec James Mattis, son secrétaire à la défense. "Tuons-le, putain ! Allons-y ! On leur rentre dedans et on les bute", se serait-il énervé. À l'autre bout du fil, James Mattis acquiesce mais se lâche après avoir raccroché : "On ne va rien faire de tout ça, on va être beaucoup plus mesurés". Là encore, le principal intéressé a démenti dans la foulée.

Décrit comme "un élève de CM2 ou de sixième" dans le livre par James Mattis, Donald Trump a vivement réagi à cette publication. "Il a un gros problème de crédibilité", a-t-il ainsi déclaré à propos de l'auteur. La porte-parole du président a, elle, affirmé que le livre était fait d'"histoires fabriquées, souvent par d’anciens employés mécontents, pour montrer le président sous son pire jour".

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week