Twitter : la folle décision de justice qui bloque Trump sur le réseau social

Le chef d'État limité sur les réseaux sociaux. 

La cour d'appel

Ce mardi 09 juillet 2019, une cour d'appel américain a fait bien du mal à Donald Trump, en lui refusant le droit de bloquer ses opposants, pour le simple motif que ces derniers ne partagent pas le même avis que lui : 

"Le premier amendement ne permet pas à un responsable gouvernemental qui utilise un compte sur les réseaux sociaux pour toutes sortes de raisons officielles d'exclure, dans le cadre d'un dialogue en ligne par ailleurs ouvert, des personnes exprimant des opinions avec lesquelles ce responsable ne serait pas d'accord". 

Un débat qui au premier abord semble dérisoire, mais de par sa fonction, Donald Trump se doit d'être un défenseur de la liberté d'expression, même si cela ne lui plaît pas. 

Trump & Twitter  

À lire aussi
Transphobie : La décision choquante de Donald Trump

L'histoire d'amour entre Donald Trump et le réseau social Twitter remonte à bien avant que l'homme d'affaires ne soit élu président des États-Unis d'Amérique.  

Son compte Twitter a été l'un de ses meilleurs atouts durant sa campagne présidentielle. Sur Twitter, Trump se lâche sur l'intégralité de ses opposants, et relaye de nombreuses informations qui pour la plupart, s'avèrent être des fake news. 

Désormais, Donald Trump devra revoir sa façon de diriger ses réseaux sociaux. 

Related:

 
Post a Reply