Quand Donald Trump compare Emmanuel Macron à Napoléon Bonaparte

Le président américain a réussi à glisser une référence à Napoléon Bonaparte dans un tweet sur la Syrie.

À l'aube du sixième jour de l'offensive militaire turque contre les forces kurdes présentes en Syrie près de la frontière avec la Turquie, le président des États-Unis, Donald Trump, s'est joint à Emmanuel Macron et Angela Merkel pour condamner fermement cette intervention.

Un tacle sur Twitter à Emmanuel Macron

À cette occasion, Donald Trump a, comme à son habitude, fait l'usage de Twitter pour faire de la politique et pour exprimer son désaccord avec le président Erdogan et le menacer d'éventuelles lourdes sanctions. Et dans l'un de ses tweets, le président américain a réussi à glisser une comparaison entre Emmanuel Macron et... Napoléon Bonaparte.

Oui, vous avez bien lu, Napoléon Bonaparte. "Après avoir vaincu à 100 % le califat du groupe Etat islamique, j’ai retiré l’essentiel de nos troupes de Syrie", a-t-il écrit. "J’ai dit à mes généraux, pourquoi devrions-nous nous battre pour la Syrie et Assad afin de protéger le territoire de notre ennemi ? Quiconque veut aider la Syrie à protéger les Kurdes, pas de problème pour moi, que ce soit la Russie, la Chine ou Napoléon Bonaparte."

Rétablir une stratégie politique

Difficile de ne pas y voir une allusion au président français Emmanuel Macron. Une manière aussi pour lui de rétablir une certaine forme de stratégie diplomatique, depuis l’annonce il y a huit jours, dans une certaine confusion, du retrait de troupes américaines des abords de la frontière turco-syrienne, qui a ouvert la voie à cette intervention militaire turque, qui suscitait de véritables interrogations sur la stratégie américaine dans cette région du monde.

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week