Petit coup de blues ? faire le ménage ne vous fera pas de mal

Coordonnée par Adam Chekroud, chercheur en psychiatrie de l'université de Yale (États-Unis), une étude publiée jeudi dans The Lancet Psychiatry démontre que l'exercice physique, quel qu'il soit, permet de lutter contre la dépression.

Et oui, faire le ménage vous fera dépenser bon nombre de calories ! Par résonnance, cela vous rendra sûrement plus heureux (déjà, parce qu'avoir une maison propre, c'est cool). Plus généralement, l'exercice physique réduirait logiquement le risque de dépression, qu'il s'agisse de marcher, pratiquer un sport ou faire la vaisselle. Selon les auteurs de l'étude, "tous les types d'exercice physique ont été associés à une amélioration de la santé mentale".

Et pour fonder leur argument, ils ont soumis un questionnaire à plus de 1,2 million d'adultes américains entre 2011 et 2015. Ces quizz dressaient une liste de 75 types d'activités physique et Les sondés devaient indiquer le nombre de fois, par semaine ou par mois, où ils s'adonnaient à l'une ou plusieurs de ces activités, et combien de temps en moyenne. Mais une question essentielle a permis de réaliser cette étude : "Si vous pensez à votre santé mentale, ce qui comprend le stress, la dépression et des problèmes émotionnels, combien de jours lors des 30 derniers n'a-t-elle pas été bonne?"

Résultat ? "les personnes qui ont une activité physique font état de 1,5 jour de moins de mauvaise santé mentale par mois par rapport à celles qui n'ont pas d'activité", ont déclaré Adam Chekroud et ses confrères dans un communiqué.

Fitness et happiness

Reste à savoir qu'elles sont les meilleures activités pour lutter contre le spleen, et là encore l'étude apporte une réponse : "les sports collectifs, le cyclisme, l'aérobic et le sport en salle de musculation", tout simplement. Aux chercheurs d'ajouter que la relation entre exercice physique et réduction de la dépression ou du stress est étroitement liée : "l'inactivité pourrait être un symptôme et un facteur de mauvaise santé mentale, et l'activité pourrait être un signe de résilience ou y contribuer".

Et le temps de pratique idéale dans tout ça ? "45 minutes trois à cinq fois par semaine", soit une bonne séance de serpillère, aspirateur et repassage en rentrant du boulot. Alors messieurs, hop hop hop, on sort les balais !

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week