Fumer la cigarette électronique favorise la rechute vers la clope !

Une étude montre que fumer la cigarette électronique est l'un des facteurs les plus importants de rechute vers la cigarette classique. 

Les fumeurs de cigarettes électroniques fument-ils moins de cigarettes classiques ? Oui. La cigarette électronique est-elle un bon moyen d'arrêter définitivement les cigarettes classiques ? Non, pas forcément. C'est le résultat d'une étude française publiée dans la revue américaine "Jama Internal Medicine" qui date du 15 juillet 2019. 

Les cigarettes électroniques aident-elles vraiment à arrêter de fumer ? C'est la question que tout le monde se pose. D'après les premières études sur le sujet, il semblerait que oui, mais les résultats sont à nuancer. Pendant près de deux ans, l'équipe de Ramchandar Gomajee, chercheur à l'Inserm et à l'université Paris-Sorbonne, a suivi 5400 fumeurs quotidiens et 2025 anciens fumeurs appartenant à la cohorte "Constances", une vaste enquête de santé publique française, qui suit 200 000 volontaires âgés de 18 à 69 ans. 

Les résultats sont probants, les "vapoteurs" fument en moyenne 4,4 cigarettes de moins par jour, quand les fumeurs "classiques" n'ont réussi à diminuer que de 2,7 cigarettes leur consommation quotidienne. 

Un apport à court terme

C'est donc vérifié, "vapoter" aide véritablement à réduire sa consommation de tabac. Mais est-ce viable sur le long terme? Il semblerait que non. L'étude montre que "parmi les anciens fumeurs, l'usage de la cigarette électronique est associé à une probabilité très élevée de recommencer à fumer." En effet, parmi les 2025 anciens fumeurs au moment du début de l'étude, ceux qui utilisaient régulièrement la cigarette électronique ont été 70% plus nombreux à reprendre le tabac que les autres fumeurs.  

En d'autres termes, vapoter vous aidera à diminuer votre consommation de tabac, mais favorisera également votre rechute vers la cigarette, dans des proportions beaucoup plus importantes que les autres moyens d'aide à l'arrêt. Vous fumerez donc moins, mais serez bien plus tentés de vous remettre au tabac sur le long terme. 

À lire aussi
Pourquoi les gauchers ont droit à une journée internationale ce 13 août ?

En France, ce dispositif est désormais choisi par plus du quart des fumeurs (27%) comme aide à l'arrêt du tabac, loin devant les substituts nicotiniques comme les patchs (18%). 

 

 

Related:

 
Post a Reply