Prix des carburants : la taxe sert-elle vraiment à financer la transition énergétique ?

Alors qu'une journée de mobilisation nationale est prévue le 17 novembre contre la hausse du prix de l'essence, Europe 1 vient de révéler qu'un faible pourcentage des taxes prélevées sur le carburant servent en réalité à financer la transition écologique.

Les automobilistes ne commenceront pas 2019 avec le sourire. Dès le 1er janvier prochain, le gouvernement a prévu d'augmenter à nouveau les taxes sur le carburant qui doivent servir à la transition énergétique, ainsi qu'à combattre les émissions de gaz à effet de serre.

Une mauvaise nouvelle qui a immédiatement entrainé la grogne des principaux concernés, qui pour certains ont décidé via l'opération "gilets jaunes" de s'opposer à cette décision en participant à une journée de mobilisation nationale contre la hausse du prix de l'essence le 17 novembre prochain. 

À lire aussi
La hausse du prix des carburants fait augmenter les ventes de Segways

Cherchant à comprendre la façon dont étaient réparties ces fameuses taxes perçues par l'Etat, Europe 1 a fait une découverte qui risque de ne pas apaiser la colère des automobilistes. Sur les 34 milliards dégagés par la TICPE, (la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques), seulement 7 milliards d'euros auraient été en réalité alloués à la transition énergétique pour l'année 2018.

Soit environ 20,5% de ce budget, dont le reste, nous apprend Europe 1, a été partagé entre les régions et les départements qui s'en servent pour financer le RSA ou encore l'apprentissage. Sur cette même somme dégagée par les taxes sur le carburant, l'État se réserverait également 13 milliards d'euros pour financer son budget général. "On n'a pas été assez pédagogue. Aujourd'hui, il y a un vrai travail d'explication et de transparence à faire : quelles recettes le budget de l'Etat recouvre-t-il en matière de fiscalité écologique, et qu'est-ce qui vient financer la transition écologique", reconnait la députée LREM et spécialiste du Budget, Bénédicte Peyrol, face à la colère que la nouvelle mesure du gouvernement a entrainé chez les Français.

L'année prochaine, grâce à l'augmentation de six centimes sur le litre de diesel, et de trois centimes sur le litre d'essence, la TICPE devrait rapporter au gouvernement, quatre milliards supplémentaires pour un total de 38 milliards d'euros. 

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week