Une cagnotte en soutien aux forces de l'ordre dépasse le million d'euros !

Alors que la cagnotte en soutien à Christophe Dettinger, récoltant plus de 120 000€, a fait polémique, une autre cagnotte lancée le même jour en est déjà à plus d'un million d'euros de dons, mais elle concerne cette fois ci les forces de l'ordre. 

Comme une réponse à la cagnotte Leetchi en soutien à Christophe Dettinger, le Président du conseil régional de PACA Renaud Muselier a lancé sa propre cagnotte en ligne en soutien au force de l'ordre : "En dehors du caractère absolument amoral de cette démarche, qu'il convient de dénoncer, il est de notre devoir en tant qu'amoureux de la République de répondre à cette initiative", a-t-il ainsi ajouté dans son texte de présentation. Démarrée lundi, elle dépassait jeudi à 18h les 1 160 000€. Un succès retentissant !

Le but ici n'est pas de subvenir à des frais d'avocat, mais de soutenir financièrement les policiers, mais aussi les gendarmes et pompiers blessés lors des interventions en marge des manifestations des "Gilets Jaunes". Renaud Muselier espère que l'action se poursuivra jusqu'à des sommes records, mais se montre déjà amplement satisfait des premiers résultats : "Je suis agréablement surpris, ça prouve qu’il y a beaucoup de gens dans ce pays qui ne cautionnent pas les actes de violences. Le don moyen étant de 27 euros, cela prouve bien que c’est un engagement politique au service des forces de l’ordre.", a expliqué le politicien au micro de BFM TV.

La majorité silencieuse s'active enfin 

La cagnotte devrait rester ouverte encore 27 jours, l'occasion de voir ces "gestes citoyens" se multiplier. Pour Paul, un donateur interrogé également par BFM TV, il s'agit avant tout de venir "en aide aux personnes qui sont là pour nous protéger." Parmi les réactions positives -et il y en a autant, voire plus que pour la cagnotte en soutien à Dettinger-, le délégué départemental du syndicat Alliance Police Rudy Manna souligne le passage à l'acte d'une "majorité silencieuse" : "Quand on voit les commentaires, ils sont toujours ultra-favorables aux fonctionnaires de police et on sent vraiment que la majorité de la population est en faveur des forces de l'ordre".

De quoi apaiser certaines tensions au sein des forces de l'ordre.

 

Related:

 
Post a Reply