Saviez-vous qu'il existe désormais des "billets de zéro euro" ?

Une nouvelle monnaie un peu particulière qui circule en Europe depuis 2015.

Des billets... qui n'ont aucune valeur, et avec lesquels ont ne peut rien acheter. Voilà la drôle d'idée née dans l'esprit de Richard Faille en 2015. Depuis trois ans, cet entrepreneur auvergnat produit des "billets de zéro euro" sur lesquels figurent de grands monuments français, comme le Mont Saint-Michel ou l’Arc de Triomphe.

Mais alors, à quoi peuvent bien servir ces coupures un peu particulières ? A faire le bonheur des collectionneurs et autres touristes, qui se les arrachent comme des petits pains. Il faut dire que Richard Faille savait où il mettait les pieds, puisqu’il s’était auparavant lancé dans la vente de médailles souvenir en partenariat avec la Monnaie de Paris.

Commercialisés au prix de 2 euros, ces "faux billets" présentent pourtant les mêmes caractéristiques que les vrais, du filigrane aux hologrammes en passant par les numéros de sécurité. Seul le papier utilisé pour sa production est différent, afin de ne pas être détecté comme un véritable moyen de paiement par les machines automatiques. Mieux : l'entreprise locale qui les produit a reçu la bénédiction de la BCE, qui ne voit pas de démarche illégale dans ce commerce.

A noter que certains de ces billets voient déjà leur valeur exploser sur les sites d'enchères ou de vente entre particuliers. la preuve que les collectionneurs se sont vite emparés de ce nouveau phénomène...

Related:

 
Post a Reply