La mère de Maëlys s'exprime sur la reconstitution du meurtre de sa fille

Jennifer Clayet Marrel a adressé un message bouleversant à sa fille Maëlys après la première reconstitution du meurtre de la fillette. Elle y explique que Nordahl Lelandais "l’a défiée de son regard noir de pervers" et affirme qu’elle souhaite que le meurtrier soit condamné à perpétuité.

Au cours de la nuit du 24 au 25 septembre était organisée la première reconstitution du meurtre de Maëlys de Araujo, un après l’enlèvement et la mort de la petite fille. Nordahl Lelandais, le meurtrier présumé, était présent, au même titre que les parents de la fillette. 

Le suspect a notamment reconnu avoir donné "4 ou 5 coups" à la petite fille au cours de la reconstitution, comme le rapporte BFMTV. Cette nouvelle version contredit l’hypothèse affirmant qu’il aurait tué Maëlys "par accident", comme il l’avait expliqué lors d’une audition devant les juges remontant au 14 février 2018. Dans une zone commerciale située à cinq minutes de la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, où se déroulait le mariage durant lequel la fillette a été enlevée, le meurtrier présumé aurait expliqué l’avoir frappée de manière violente, en répétant les gestes devant ses parents. 

À lire aussi
Affaire Maëlys : confidence glaciale de Nordahl Lelandais sur le lieu où a été retrouvée la fillette

Sur son compte Facebook, Jennifer Clayet Marrel a adressé un message poignant à sa fille à la suite de cette première reconstitution. "Maelys mon poussin tu nous manques tellement, on se battra jusqu'au bout pour toi écrit la mère de l’enfant.  Jamais je ne me rabaisserai devant ce monstre sans âme et sans cœur". 

"Nous sommes toujours dans l’attente de la Vérité"

Elle explique ensuite que Nordahl Lelandais l’a "défiée de son regard noir de pervers en la fixant". "Je n'ai pas baissé les yeux, j'étais en mode guerrière mon poussin" ajoute-elle, expliquant ensuite qu’elle n’a pas été convaincue par cette "énième version" de l’ancien militaire. "Nous sommes toujours dans l'attente de la Vérité" confie-t-elle.

"Mon petit coeur du haut de tes 9 ans, tu as mis un pédophile, un pervers, un manipulateur, un menteur, un monstre, un tueur qui a brisé déjà bien trop de familles en prison" écrit Jennifer Clayer Marrel. La mère de la petite Maëlys conclut en expliquant qu’elle souhaite que Nordahl Lelandais "reste à perpétuité dans sa prison en souffrant le plus possible".  

Related:

 
Post a Reply

Poll of the Week